Les avantages de la thérapie de relaxation

L’ ENTRAÎNEMENT DE RELAXATION ET SON RÔLE DANS LE DIABÈTE ET LA SANTÉ Augmenter le flux sanguin vers les pieds — OUI !

LA FORMATION DE RELAXATION ET SON RÔLE DANS LE DIABÈTE ET LA SANTÉ Augmentez le flux sanguin vers les pieds — OUI !

A voir aussi : Comment ne pas être surmenée ?

Introduction Birgitta I. Riz, M.S., R.Ph., CHES

Cette série d’articles fournira des informations sur les bienfaits de la relaxation sur la santé et le bien-être, en mettant l’accent sur les problèmes de circulation périphérique chez les patients diabétiques.

A lire également : Effets secondaires de certains médicaments

Causes d’entraînement de relaxation

Muscles pour se sentir détendu et confortable Fréquence cardiaque et pression artérielle pour devenir plus lent et abaisser Votre respiration pour devenir plus profonde et le rythme plus lent Mains et pieds pour éventuellement devenir plus chauds Une diminution possible des maux de tête et des rhumes

Lorsque vous vous détendrez régulièrement, vous conditionnez le corps pour devenir plus tolérant au stress même en période de stress.

Après des moments stressants, la relaxation permet au corps de diminuer éventuellement hormones de stress qui circulent encore dans la circulation sanguine. Cela peut être bénéfique parce que le cortisol, l’adrénaline et d’autres hormones de stress, ont des effets très nocifs sur les vaisseaux sanguins à mesure qu’ils circulent.

La recherche a montré que la relaxation améliore le flux sanguin périphérique, ce qui peut augmenter la guérison et réduire la douleur.

Partie 1 La physiologie de la thérapie de relaxation

J’ ai réalisé la valeur de la détente pendant mes études supérieures en éducation à la santé où je me suis spécialisée dans l’éducation en gestion du stress. J’ai étudié et étudié les effets de la relaxation sur les artères périphériques tant dans la littérature scientifique que dans les applications cliniques.

La relaxation fournit une diminution du tonus du système nerveux sympathique permettant aux artères de s’élargir toujours si peu et permettant une augmentation du sang qui circule à travers elles. Cela se traduit par une augmentation de l’oxygène disponible dans les tissus du corps, en particulier dans la périphérie.

Les voies neuronales du système sympathique et parasympathique guident la fonction de la réponse au stress et de la réponse de relaxation. Grâce à un processus d’entraînement impliquant des exercices de relaxation, le patient peut apprendre à réguler un équilibre dans ces voies, affectant ainsi la physiologie du corps. Alors que le tonus du système nerveux sympathique (qui guide nos activités) diminue, il y a une augmentation du système nerveux parasympathique (qui guide notre récupération ou notre repos) en même temps. La façon dont le corps fonctionne dans ce cas est de rechercher un équilibre — esprit et corps travaillant ensemble.

La relaxation fonctionne par des moyens psycho-physiologiques, ce qui implique que l’esprit et le corps sont impliqués dans le processus d’apaisement. L’entraînement progressif de relaxation musculaire se concentre sur les groupes musculaires et leur permet de se détendre. Avec moins d’impulsions tirant des muscles vers le cerveau, un niveau de stimulation plus faible est évident dans les organes du corps (p. ex., moins tendue muscles). Il est appelé relaxation somatopsychic. Avec cette modification des impulsions neuronales entrantes et sortantes viennent les avantages associés à la relaxation.

D’ autres techniques de relaxation telles que la Relaxation Response d’Herbert Benson, la méditation et l’hypnose suggèrent que la relaxation commence dans les processus de pensée, le processus cognitif de l’esprit (p. ex., réduire la rumination excessive ou l’anxiété). Ce processus est appelé psychosomatique et a pour résultat final la relaxation de la physiologie du corps. De nombreuses techniques de relaxation défient cette classification simple et sont souvent une combinaison de plusieurs modalités.

La visualisation, l’imagination active ou l’imagerie, a été utilisée avec succès dans le traitement de diverses maladies. Il est particulièrement précieux d’utiliser ces pratiques pendant que le corps est dans un état détendu. C’est-à-dire que vous permettez d’abord à votre corps de se détendre pendant quelques minutes ; puis tout en étant détendu, visualisez des résultats sains ou la guérison souhaitée. Lorsque le corps est dans un état détendu, les transmissions neuronales sont moins, et le « langage » des visualisations positives et des suggestions de guérison « peut être entendu » plus facilement par les tissus du corps.

La partie 2 décrira les études cliniques de cette technique, les résultats de la recherche, les résultats statistiques et les publications.

Birgitta I. Rice, MS, RpH, CHES a obtenu sa licence d’études et de pharmacie dans sa Suède natale. Elle est chercheuse, clinicienne et spécialiste certifiée de l’éducation sanitaire à l’Université du Minnesota, Division of Epidemiology Clinical Research Center, Minneapolis, MN

Partie 1 Partie Deux Partie Trois Partie Quatre