À quoi sert un Oxymètre ?

Les nombreuses avancées en technologie ont eu plusieurs impacts positifs dans le quotidien de l’homme. Ainsi, vous retrouverez une riche gamme d’accessoires vous permettant de simplifier certaines actions quotidiennes ou vous aidant à mieux surveiller votre santé. C’est le cas par exemple de l’oxymètre, un dispositif vous permettant de contrôler le taux d’oxygène dans votre temps.

Un oxymètre pour éviter les complications de l’hypoxie

L’oxymètre est un dispositif sécuritaire utilisé aussi bien dans les hôpitaux que par les particuliers. Son rôle est de mesurer le niveau de saturation de l’oxygène dans le sang. Il peut donc se placer au bout du doigt de l’utilisateur ou à différentes autres parties du corps.

A lire aussi : Comment obtenir le doap ?

Le dispositif sert également à contrôler le battement du pouls. En effet, lorsque le taux d’oxygène dans le sang baisse en dessous de la moyenne, cela peut entraîner des douleurs au thorax ou induire un essoufflement.

En effet, se munir d’un tel dispositif peut vous permettre de prévenir des complications. Surtout, lorsque vous êtes sujet à des pathologies respiratoires, l’oxymètre sera un outil indispensable pour identifier des phases critiques. En cas d’alerte, vous pouvez consulter un professionnel de santé.

A lire en complément : Quels sont les bienfaits du kéfir ?

Une hypoxie peut par exemple présager un infarctus du myocarde ou un accident cardiovasculaire. Elle peut entraîner le décès de certains patients. Cela peut donc être évité en se munissant d’un oxymètre.

Qui peut utiliser un oxymètre ?

En dehors des centres hospitaliers où on vous place un oxymètre selon les cas, un particulier peut s’en équiper. Se doter d’un tel outil serait bénéfique pour des personnes avec des prédispositions aux maladies respiratoires.

De même, certains sportifs peuvent s’en équiper. C’est un accessoire discret qui ne vous posera pas un problème de port. Pour ceux qui pratiquent des sports énergivores par exemple, ils consommeront plus vite l’oxygène dans leur sang que les autres.

L’oxymètre va leur indiquer leurs limites afin qu’ils puissent s’arrêter au moment opportun. L’outil peut être également utilisé pendant les activités domestiques lorsque vous êtes une personne à risque.

Si vous devez gravir des montagnes par exemple, la disponibilité d’oxygène en altitude ne sera pas la même qu’en basse altitude. À l’aide de votre oxymètre, vous saurez à quel moment vous devez arrêter votre ascension.

Comment utiliser l’oxymètre ?

L’oxymètre est un dispositif facile d’utilisation que vous pourrez acheter auprès de nombreux marchands. Vérifiez néanmoins, qu’il respecte la norme de fabrication en vigueur. Une fois déballé, insérez les piles dans le compartiment dédié.

Il vous faudra par la suite insérer votre doigt (ongle vers le bas) dans le dispositif. Il est recommandé d’y insérer le pouce, le majeur ou l’annulaire de la main gauche. Il peut être également placé sur le nez ou sur le lobe de l’oreille, même si cela sera moins pratique au cas où vous devriez vaquer à vos occupations. Lorsque le doigt est bien placé, allumez le dispositif grâce au bouton d’allumage pour relever les données.

Il peut arriver que ces dernières prennent du temps pour s’afficher. Cela peut être dû à une mauvaise circulation du sang. Vous pouvez l’enlever, frictionner vos doigts et le reporter. Par la suite, vous pourrez procéder à la lecture des données sur l’écran du dispositif. Pendant ce temps, il est conseillé de rester immobile.

Vous savez désormais tout sur l’oxymètre, ce que c’est ainsi que l’usage auquel il est destiné.

De quel type de matériel médical doit-on disposer dans son logement ?

Avoir un oxymètre chez soi est important pour mesurer son pouls et son taux d’oxygène. Il permet de prévenir de problèmes de respiration, lorsque des essoufflements se font plus ressentir qu’avant. Ce n’est pas le seul appareil que vous devez vous procurer pour assurer votre sécurité à votre domicile. Il est crucial d’avoir chez soi une armoire à pharmacie régulièrement remplie, en respectant les dates de péremption indiquées sur les médicaments. Il faut aussi s’équiper d’un extincteur pour particulier, à sélectionner en fonction de sa classe. Voici comment choisir son extincteur.

Les extincteurs répondent à cinq classes de A à F. Les extincteurs à poudre éteignent les feux des classes ABC. Ce sont ceux utilisés habituellement en maison, car ils éteignent les feux de papier et tissu, les feux d’essence, de peinture ou de plastique, et les feux de gaz. Sachez tout de même qu’un extincteur à poudre laisse des marques, ils ont des produits chimiques. Il faut faire attention à ne pas viser quelqu’un, et s’attendre à ce que les meubles soient abîmés. Même si ce n’est pas cher payé dans le cadre d’un incendie.