Conseils pour réussir son sevrage

Réussir un sevrage tabagique est un objectif dont l’atteinte est très complexe. Cependant, on s’accorde tous sur le fait que le tabac représente un danger pour l’organisme du fumeur, d’où l’importance de tout mettre en œuvre pour un sevrage impeccable. Voici quelques conseils pour réussir son sevrage

La préparation psychologique 

Avant d’entamer une procédure de sevrage, il faut un minimum de conditionnement psychologique. Cela consiste à se convaincre soi-même de sa volonté ferme d’arrêter de fumer. Lorsque cette décision est prise, vous avez maintenant besoin d’intégrer dans votre esprit tous les mobiles pour lesquels vous la prenez. 

A lire en complément : Quelle est la vitesse normale de TSH ?

Identifier les potentiels causes du tabagisme chez soi-même 

La causalité est un principe universel et sa réciproque n’en demeure pas moins. Ainsi pour triompher d’un mal, il faut en connaître les causes. C’est pourquoi il est essentiel de savoir ce qui motive, ce qui attise la volonté de fumer en vous. C’est là qu’il faut frapper pour réussir son sevrage. 

Connaître la fréquence et la quantité à laquelle on fume 

Chaque fumeur a une certaine quantité de cigarettes qu’il fume par jour. Pour un sevrage optimal, il est important de connaître le rythme auquel le fumeur grille ses cigarettes afin de pouvoir évaluer de façon efficiente les effets du sevrage. L’objectif est de se faire à chaque fois une idée de l’évolution du sevrage tout en allant decrescendo. 

A lire également : Comment utiliser un lit médicalisé ?

Le sevrage proprement dit 

Lorsque toutes ces conditions sont remplies, vous pouvez maintenant commencer le sevrage. Il vous faudra bannir de vos habitudes les facteurs qui vous incitent à fumer et de réduire périodiquement votre consommation journalière. Toutefois, il faut s’armer de beaucoup de courage tout en ayant l’idée sur vos motivations premières.