Quel extincteur pour cabinet médical ?

Si vous êtes professionnel dans un milieu médical, vous devez apporter une protection accrue pour les personnes qui le fréquentent. Pour respecter cette obligation, vous pouvez vous équiper d’éléments prêts à l’emploi. Les extincteurs à eau seraient les plus adaptés pour un cabinet médical. Leur usage ne nécessite aucun nettoyage intensif ni onéreux après l’incendie. Suivez ce guide pour plus de détails.

Spécificités d‘un extincteur à eau pulvérisée

Pour remplir un extincteur à eau pulvérisée, il suffit d’une eau de robinet. Ce qui en fait l’appareil de lutte contre l’incendie le plus facile à utiliser et à entretenir. Tous les extincteurs sont dotés d’un dispositif qui pulvérise l’eau et la projette vers l’extérieur.

A lire également : Tous les avantages d’une pharmacie de garde

Selon le modèle, la pulvérisation peut être permanente ou encore manuelle, alimentée par la pression. D’autres avantages méritent d’être soulignés, notamment l’absence de résidus suite à l’extinction du feu. Un extincteur à eau est bien évidemment portatif et dispose généralement d’un réservoir de dix litres.

Il existe aussi des extincteurs beaucoup plus petits, entre six à neuf litres. Si cette contenance peut suffire pour éteindre un début d’incendie uniquement dans un seul bâtiment, il faut songer à d’autres options. En effet, il faudra nécessairement prévoir d’autres extincteurs à eau pour tout le cabinet.

A voir aussi : Quels sont les effets de la spiruline sur le corps ?

Installation d’un extincteur à eau avec additif

Pour installer un extincteur à eau avec additif, le principe est très simple. En effet, il faut juste fixer son support au mur. Ensuite, veillez à ce que les attaches soient capables de supporter le poids de l’appareil une fois que le réservoir est rempli d’eau. L’extincteur doit être accessible et dans le cabinet médical ; des panneaux pourraient indiquer sa localisation.

Cependant, pour en faciliter l’usage, il est indispensable d’apposer un mode d’emploi. Mais attention, si par ailleurs l’extincteur a été utilisé pour éteindre un début de feu, il ne faut pas se contenter de remplir le réservoir. Le dispositif doit au préalable être vérifié par un expert avant d’être remis en place afin d’assurer la sécurité. Dans l’idéal, l’extincteur sera positionné à proximité des zones les plus à risques.

Bien utiliser un extincteur à eau pulvérisée

Même si l’utilisation d’un extincteur à eau pulvérisée est surtout facile et ne nécessite aucune formation préalable, certains principes pour en optimiser l’emploi sont à respecter. Quel que soit le type d’extincteur, les modèles à eau pulvérisée ont tendance à perdre plus rapidement en efficience.

C’est pourquoi il est important d’agir plus vite, en respectant le processus. En particulier, un extincteur à eau ne s’utilise jamais contre la direction du vent. Dans la mesure où vous disposez de plusieurs extincteurs, il vaut mieux les utiliser en même temps contre le feu et non de manière successive. Retenez qu’un feu doit être attaqué par l’avant. Et même si l’incendie parait éteint, il peut en rester des braises et cela peut déclencher un nouveau feu. Il est cependant important de surveiller la zone de sinistre.

Idéal pour combattre un début de feu alimenté dans un cabinet médical, l’extincteur à eau permet de lutter contre les feux de classe A et B.