Quels sont les droits du patient ?

Depuis les années 2002, le Législateur a énoncé clairement les droits du patient. À travers cette réglementation, la confiance et la qualité des relations entre praticiens professionnels et patients sont les mots d’ordre dans les hôpitaux. Quels sont alors ses droits ? Nous aborderons davantage le sujet dans la suite de cette rédaction.

Bénéficier d’une prestation de soins de meilleure qualité

En fonction de ses besoins, chaque patient a le droit de recevoir les meilleurs soins possibles. Ces derniers doivent spécifiquement se baser sur des connaissances médicales et sur la technologie disponible. Les prestations doivent être dispensées dans le respect de la dignité humaine et de l’autonomie de chaque patient. Aucun acte de discrimination ne doit être enregistré sur la classe sociale, sur l’orientation sexuelle ou même sur la conviction philosophique. Les soins qui visent à prévenir, à traiter et même à soulager les douleurs physiques et psychiques doivent être inclus dans le traitement du patient.

A lire également : Les UV pour supprimer la Covid-19

Choisir librement le médecin professionnel

Chaque patient a le droit de choisir lui-même le praticien professionnel de son choix. De même, il a la possibilité de reconsidérer sa décision à n’importe quel moment. Cependant, la loi ou les circonstances propres à l’organisation des soins de santé ont la possibilité de limiter ce libre arbitre. À titre d’exemple, une personne atteinte d’une maladie mentale peut être admise forcée à un soin spécifique. De même, la présence dans un hôpital d’un seul spécialiste peut obliger le patient à se conformer à ces compétences.

A lire aussi : Quel pourcentage de CBD souhaitez-vous choisir ?